Internet mobile : un accès de plus en plus contrôlé

Internet mobile constitue l’ensemble de technologies destinées à accéder à internet ou dans le cas d’un abus de langage, parfois seulement au web à l’aide des réseaux mobiles.

Un smartphone, téléphone intelligent ou encore mobile multifonction, est un téléphone mobile disposant en général d’un écran tactile. Mais aussi d’un appareil photographique numérique. Mais aussi des fonctions d’un assistant numérique personnel  et de certaines fonctions d’un ordinateur portable.

La place prédominante des smartphones dans l’accès à internet n’était cependant pas une évidence au début des années 2000.

Depuis le début des années 2007, on a assisté au développement et à la commercialisation de smartphones et de tablettes de dernière génération.

Selon ARCEP: « les téléphones, d’abord fixes, puis mobiles à partir de la fin des années 1990. Ils ne servaient qu’à communiquer par la voix ou par des messages SMS.

C’est la commercialisation du premier iPhone en 2007, de l’iPad au début des années 2010, qui  bouleverse les usages et doté les équipements mobiles d’une connexion à internet ».

L’accès aux réseaux mobiles a rendu plus ergonomique l’accès à l’Internet mobile ; les développements de sites Web et de nombreuses applications mobiles.

Cependant, l’accès à internet mobile est contrôlé par plusieurs acteurs.

Les acteurs du contrôle d’accès à internet :

En réalité, la structure la plus connue est l’Icann (Internet corporation for assigned names and numbers). Cet organisme a un statut particulier, puisqu’il s’agit d’une société à but non lucratif, soumise au droit californien. Composé de nombreuses commissions, qui gèrent des problématiques structurelles, l’Icann encadre les noms de domaine ou le fonctionnement des adresses IP.

L’Internet Architecture Board (IAB): est le comité qui supervise le développement technique et l’ingénierie de l’Internet.

L’Internet Society (ISOC): est un organisme de discussion qui regroupe 80 organisations et 28 000 adhérents individuels. Il détient une influence importante dans certains débats.

L’Internet Engineering Task Force (IETF): est un forum technique créé en 1986. Il supervisé par l’IAB qui élabore et valide les normes techniques de l’Internet. L’IETF fonctionne sur la base du volontariat, les industriels du secteur des réseaux. Ils délèguent des ingénieurs pour consolider leur influence et faire prévaloir leurs choix techniques.

L’Internet Assigned Numbers Authority (IANA): depuis 1998  confiée à l’ICANN pour centraliser et contrôler les conventions relatives à l’identification des objets du réseau.

Internet mobile en quelques chiffres :

Aujourd’hui, 73 % des Français possèdent un smartphone, contre 17% en 2011. L’usage privilégié en est la navigation sur internet pour 64% des Français, contre seulement 6% en 2007.

Toutefois, les tablettes progressent au sein des foyers et sont aujourd’hui utilisées par 44% des individus en France. Contre à peine 4% en 2011.

L’accès à internet s’est déplacé du fixe vers le mobile, au point qu’aujourd’hui, la part des Français ne possédant qu’un accès mobile augmente  – 5 % en 2017. Source : Arcep.

Enfin, la révolution de l’internet mobile a profondément modifié les codes de la société. D’un point de vue relationnel entre les humains mais aussi économique et commercial.

 

Internet mobile

Internet mobile

M.Souare

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *