Dark social : technique de partage efficace de contenu

Dark social ou (social obscur en français), désigne l’ensemble des interactions sociales réalisées en dehors des médias sociaux traditionnels et surtout de tout ce qui est possible de surveiller comme statistiques. C’est pourquoi il fait référence aux partages invisibles.

Cet article analyse l’efficacité du dark social, ce réseau social est peu médiatisé, contrairement aux autres réseaux sociaux, surmédiatisés.

La plupart des actions de partage en ligne se font à travers Twitter, Facebook. Ces usages sociaux sont exécutés par d’autres plateformes, en l’occurrence le dark social.

Tout comme les autres médias, le dark social est une technique de partage que nous utilisons dans la vie de tous les jours, sans se rendre compte ou tout en ignorant ce phénomène. Or, il représente 69% de l’activité de partage à l’échelle mondiale.

En réalité, quelques actions qui caractérisent le dark social sont : une recommandation par un copier-coller  d’un contenu ou d’un article dans un email, le partage d’adresse URL ou d’image via messagerie instantanée.

Autrement dit, ces échanges privés au sein d’applications de messagerie sont des exemples type d’action du dark social.

Cependant, les partages dark social se font majoritairement via : les e-mails, la messagerie instantanée WhatsApp, Messenger, les groupes de discussion privés et les SMS.

Ce concept a été popularisé en 2012, par le journaliste américain Alexis Madrigal, pour le Journal The Atlantic. Il s’est rendu compte que ce n’était pas les médias sociaux qui lui apportaient du trafic mais toutes les consultations de son site dues à un copié-collé de lien par sms, mail ou encore discussion instantanée. Ce qu’il a appelé le « dark Social ».

En France, on utilise le Dark social dans la vie de tous les jours, dans le marketing et  la communication.

Selon le site Immobilier 2.0 et l’agence Radium One.
  • 81 % des partages se font par le dark Social;
  • 96 % des Français utilisent ces techniques de partage;
  • 93% des internautes utilisent le dark social;
  • 86% des partages liés à l’immobilier se font via le dark social

Ces chiffres montrent l’importance de cette technique de partage de contenu et d’interaction sur le web. Elles montrent que le dark social à une part non négligeable des réseaux sociaux sur le marché de la digitalisation.

Quelques professionnels utilisent le dark social ?
  • Les marques médias;
  • Les marques annonceurs;
  • Les agences publicitaires et de communication;

Selon le site ZdNet: « le nombre de partages de contenus dans des conversations privées a explosé ces dernières années, passant ainsi de 69% à 84% des partages entre 2014 et 2016, au détriment des interactions publiques sur les réseaux sociaux. Ces nouveaux usages présentent un grand nombre d’opportunités. »

La mesure et l’analysé  du dark social se fait par le web analytics. Il détermine aussi le pourcentage de votre trafic et attribue les mauvaises sources.

Enfin, le dark social reste une technique efficace de partage, qui vient en complément des autres réseaux sociaux. Il a aussi un impact considérable sur le trafic.

dark social

dark social

 

M.Souare

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *