Marketing émotionnel : une autre façon d’innover la publicité

Marketing émotionnel ou l’ensemble des usages marketing visant à tirer parti des émotions ressenties par les consommateurs. Ce type de marketing permet par exemple, d’analyser, de provoquer ou d’utiliser les émotions.

En outre, le marketing émotionnel oblige les entreprises à mettre en place de nouvelles méthodes innovantes. C’est aussi un moyen très performant, qui a pour but de susciter des émotions chez certains individus exposés aux messages marketing.

Pourquoi faire recours au marketing émotionnel ?

Le marketing émotionnel est l’une des nouvelles techniques marketing, permettant de savoir ce que le client ou le consommateur souhaite.

Cependant, le marketing émotionnel fait appel à des pratiques de détection. Il mesure et analyse aussi des émotions ressenties par les consommateurs et par le ciblage émotionnel.

En marketing, le ciblage émotionnel est défini comme : « Une pratique marketing ou publicitaire émergente sur internet et sur les médias dits traditionnels par laquelle on s’adresse à un client ou un consommateur en fonction de son état émotionnel ».

D’abord, ce type de marketing permet à une entreprise de se différencier de ses concurrents, de fidéliser ses clients. Il améliore également la notoriété de l’entreprise grâce au bouche à oreille.

Le fait de susciter des émotions chez un consommateur exposé permet selon les cas : de favoriser l’acte d’achat en point de vente, la mémorisation publicitaire, mais aussi l’attachement à la marque.

Le marketing émotionnel en quelques chiffres :   

Selon Anthedesign.fr, « les émotions engendrées par une marque ou un produit représenterait 70% des actes d’achats ».

D’autres chiffres peuvent illustrer l’effet des émotions sur le comportement des consommateurs :

  • 70% des consommateurs considèrent que les émotions comptent pour 50% dans leur décision d’achat.
  • 82 % pensent que l’événementiel expérientiel est la forme de communication la plus susceptible de conduire à l’achat dans le sens où elle permet d’anticiper le plaisir de consommation.
  • 66 % déclarent que le marketing expérientiel modifie positivement leur opinion sur la marque.
  • 9 consommateurs sur 10 pensent que tester le produit via une expérience est la meilleure façon d’obtenir de l’information sur la marque.
  • 8 consommateurs sur 10 ayant vécu une expérience de consommation positive en ont parlé autour d’eux.

Source : http://smell-marketing.fr/

Quelques exemples illustratifs du ciblage émotionnel :

En 2017, les chaînes françaises commencent à s’intéresser au ciblage émotionnel des téléspectateurs.

C’est dans cette lancée, que M6 lança une offre de ciblage émotionnel. Cette dernière consistait à proposer aux annonceurs un ciblage basé sur l’émotion. Ainsi, la régie avait proposée 6 émotions positives : la joie, le rire, la surprise, l’émotion, le frisson et la nostalgie.

Le but étant de permettre l’annonceur de délivrer son message de marque au bon moment.

En outre, il y a aussi Spotify par exemple, qui a passé fin 2016 un accord avec Data Alliance permettant l’accès aux informations de consommation musicale de ses utilisateurs et d’en déduire un état émotionnel utile aux annonceurs.

En conséquence, le marketing émotionnel reste un outil essentiel puisqu’il permet de convaincre les consommateurs d’opter pour un produit ou service.  Cette forme de marketing vise à impacter le client dans son acte d’achat. Mais réussir à influencer le consommateur n’est pas chose aisée.

Marketing émotionnel

Marketing émotionnel

M.Souare

2 Comments

    • Bonjour,
      Merci pour le commentaire!
      Je vais répondre à ces interrogations dans un autre article.
      Cordialement.

      L’équipe FLYTAGGER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *